association Sud Île-de-France Secourisme

sigle orange BNSSA (Brevet National de Sécurité et de Sauvetage Aquatique)



Pour exercer la fonction de surveillant de baignade il vous faut être titulaire du BNSSA. En pré-requis vous devez posséder le PSE 1 au minimum.

sigle orange Objectif

Savoir surveiller une zone de baignade, en observant particulièrement les comportements des individus, et en essayant d’anticiper les dérives. Tout ceci dans le but de pouvoir intervenir rapidement et efficacement dans les cas de noyade, sans mettre en danger sa vie ni celle des autres. Prévenir les usagers des risques de la baignade par une information explicite, et des conditions météorologiques permettant ou non la baignade.

sigle orange Conditions d’admission

bnssaConditions d’admission :
- être âgé minimum de 17 ans le jour de l’examen (le diplôme n’est délivré qu’à partir de 18 ans et impossibilité de travailler avant)
- être titulaire du PSE1 ou du PSE2
- être reconnu apte médicalement
Durée : 35 heures de face à face pédagogique hors temps de pause et de déplacement
Effectif de la formation : 20 participants maximum
Encadrement : 2 formateurs titulaires de la qualification “Formateur des Premiers Secours” à jour de leur formation continue et d’un Maitre-Nageur Sauveteur.

sigle orange Contenu de la formation

Cette formation d’une durée d’une semaine demande un niveau technique en natation et en endurance important. Il est donc nécessaire de s’entrainer en amont de cette dernière.

pse1 La journée “type” de formation est divisée en 4 parties :
- une partie Natation : technique de nage et entrainement au foncier, travail de l’apnée, travail en palmes, masque et tuba
- une partie réglementation : sous la forme d’exposé par des professionnels du milieu aquatique et avec la préparation au Q.C.M.
- une partie Secourisme : révision des conduites à tenir et des techniques de premiers secours équivalent au certificat de compétence “Premiers Secours de Niveau 1”. Apport de connaissances sur les premiers secours liés au milieu aquatique
- une partie Action du sauveteur sur le noyer : recherche d’une victime, remorquage d’une victime avec ou sans matériel, sortie d’eau d’une victime, prise de dégagement.
Un examen en fin de formation permet d’obtenir ou non le statut de nageur sauveteur. Celui-ci se compose d’épreuve nautique, de secourisme et de réglementation.

sigle rouge Épreuve n°1 : Parcours de sauvetage aquatique
Temps limite : 2 min 40s
Matériel : aucun
Il s’agit d’un parcours continu de 100 mètres composé de :
- un départ du bord du bassin ou d’un plot de départ, suivi de 25 mètres nage libre en surface,
- deux fois 25 mètres comprenant à chaque fois 15 mètres en apnée,
- un plongeon canard et la recherche d’un mannequin situé à une profondeur comprise entre 1,80 et 3,70 mètres,
Le remorquage de ce même mannequin sur 25 mètres en gardant la «face visage» hors de l’eau.

sigle rouge Épreuve n°2 : Sauvetage avec palmes
Temps limite : 4 min 20s
Matériel : palmes, masque et tuba
Il s’agit d’un parcours continu de 250 mètres.
Après le signal du départ, le candidat s’équipe de ses palmes, son masque et son tuba, dans ou hors de l’eau ;
- il parcourt 200 mètres nage libre,
- récupère un mannequin situé à une profondeur comprise entre 1,80 et 3,70 mètres,
- remorque ce même mannequin sur 50 mètres en gardant la “face visage” hors de l’eau.

bnssa sigle rouge Épreuve n°3 : secours à une “vraie” victime
Temps limite : néant (le jury apprécie la prestation du candidat)
Matériel : épreuve effectuée habillé (short et tee-shirt)
Un examinateur simule une détresse à une distance comprise entre 15 et 25 mètres du bord. Simulant la panique, il saisira le sauveteur qui approche.
Le candidat :
- nage vers la victime,
- se dégage de sa prise,
- transporte la victime en sécurité vers le bord et la rassure pendant le trajet,
- sort la victime de l’eau par le bord du bassin, sans utiliser les échelles ou tout autre moyen matériel,
- sécurise la victime sur le bord et effectue une vérification des fonctions vitales,
Le candidat explique ensuite sa démarche au jury.

sigle rouge Épreuve n°4 : épreuve théorique (QCM)
Il s’agit d’un questionnaire à choix multiples composé de 40 questions. Pour chaque question, 3 à 5 réponses sont proposées et une ou plusieurs sont justes. Le candidat marque un point lorsqu’il a coché toutes les bonnes réponses. Aucun point n’est retiré en cas de mauvaise réponse. Le candidat réussi l’épreuve s’il marque au moins 30 points.

TÉLÉCHARGER LE FORMULAIRE D’INSCRIPTION >


© Sud Ile-de-France Secourisme 2016  |  Mentions légales  |  Conception du site : BLI